Matières : Le coton – Ludis

Matières : Le coton

Publié par Mathias Montaclair le

Matières : Le coton

Le coton, la matière incontournable

Le coton est omniprésent dans la mode il permet de créer des t-shirts, des pantalons, des vestes… des combishorts et la liste est encore longue.

Mais d’où vient cette matière première ? Comment est-elle cultivée ? Quel est son impact écologique ?

La culture du coton

Le coton est une matière naturelle végétale produite pas le cotonnier qui pousse généralement dans environnement tropical assez humide.

Les conditions climatiques jouent un rôle important dans le type de coton qui est produit. En Egypte, pays désertique on trouvera plutôt un coton fin. Aux Etats-Unis le coton récolté est un coton moyen alors que celui des pays comme la Thaïlande où les pluies sont abondantes le coton sera gras.

Après avoir été récolté le coton doit subir un processus de fabrication en trois étapes :

  1. Le cardage : la fibre est lavée et peignée
  2. Le moulinage : la fibre est transformée en filament
  3. La filature : les fils sont assemblés et torsadés pour créer des bobines de fil

Une fois toutes ces étapes réalisées le coton peut être teint puis tissé afin de créer le tissu qui permet de réaliser les vêtements.

Le coton, quel impact écologique ?

La production mondiale annuelle de coton est de 20 millions de tonnes. Comme nous l’avons vu précédemment, le cotonnier a besoin d’humidité et d’eau pour pousser. Dans les pays chauds comme l’Egypte, des systèmes d’irrigation ont été mis en place pour permettre de le cultiver. Ainsi le coton est le 3ème consommateur mondial d’eau d’irrigation.

L’impact écologique est important, par exemple pour produire 1kg de coton, il faut entre 5400 et 19 000 litres d’eau.

Cette culture massive du coton est notamment à l’origine de l’assèchement d’une partie de la mer d’Aral. Ce qui a entrainé la disparition d’espèces de poisson tués par la quantité trop importante de pesticide. Le cotonnier est un arbre fragile car il est sujet à de nombreuses maladies ainsi qu’au attaques d’insectes et d’acariens. D’où l’usage des pesticides.

Face à cette catastrophe naturelle il a été nécessaire de trouver des alternatives afin de pouvoir cultiver le coton d’une manière plus respectueuse de l’environnement.

Le coton biologique

Le coton biologique est donc une alternance au coton normal. Il est plus respectueux de l’environnement car l’utilisation des pesticides est réduite.

La production du coton bio a commencé dans les années 90 en Turquie et prend aujourd’hui de plus en plus de place dans le monde du textile.

La culture du coton biologique n’est pas qu’une question d’écologie mais aussi d’éthique. L’épandage des pesticides à une répercussion grave sur la santé des cultivateurs. Selon l’Organisation mondiale de la Santé, la culture du coton est responsable de la mort de 22 000 personnes par an. 

Pour encadrer la production du coton, des labels se sont mis en place permettant ainsi de garantir que le coton à été cultivé avec un usage modéré des pesticides et rémunérant les cultivateurs à leur juste valeur.

Parmi ces labels on peut trouver les suivants : BioRe, EKO-Skal, IMO, Ecocert, Ecolabel, Oeko tex standard et Max Havelaar

Ludis s’engage dans un futur proche à se fournir en coton bio afin d’avoir un produit en accord avec ses valeurs environnementale et éthique.

Pour aller plus loin

Bilan de la crise Covid-19 chez Ludis
Bilan de la crise Covid-19 chez Ludis
Maintenant que l'été est terminé, il est temps pour Ludis de prendre du recul et d'expliquer avec transparence ce que...
Lire l'article
Combien de vêtements un homme doit-il avoir ?
Combien de vêtements un homme doit-il avoir ?
Vous cherchez à savoir combien de vêtements vous devez posséder en tant qu'homme ? Il est souvent difficile de savoir...
Lire l'article
Notre première collection femme
Notre première collection femme
La première collection femme Ludis arrive cet été ! 🌞 Pourquoi les hommes seraient-ils les seuls à profiter du concep...
Lire l'article

Partager ce message



← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.